Auteur : Devin Shaw

Emmanuel Renault, Connaître ce qui est

click to view at Amazon.cacliquer pour consulter Amazon.ca Emmanuel Renault, Connaître ce qui est – Enquête sur le présentisme hégélien. Paris, Vrin, 2015; 276 p. ISBN 978-2-7116-2574-1. Compte-rendu d’Emmanuel Chaput, Université d’Ottawa Avec Connaître ce qui est – Enquête sur le présentisme hégélien, Emmanuel Renault poursuit d’une certaine manière l’excellent travail de contextualisation et la tentative d’actualisation de la pensée hégélienne qui était déjà au cœur de ses premiers travaux (Renault 2001; Renault 2002). Si ceux-ci portaient sur la philosophie de la nature (Naturphilosophie) de Hegel et soulignaient son souci de penser sa philosophie à l’aune des développements et des nouvelles découvertes des sciences naturelles de son temps, le nouvel opus de Renault s’intéresse cette fois aux sciences ou à la philosophie de l’esprit et principalement au rapport qu’entretient la pensée hégélienne à l’histoire. Dans les deux cas, on peut parler d’un choix courageux, dans la mesure où la philosophie de l’histoire et la philosophie de la nature sont certainement les deux parties du système hégélien les plus sujettes au discrédit de nos jours.  Mais Renault fait le pari qu’une lecture attentive, restituant le contexte autour duquel gravite Hegel, permettra de montrer que la pensée de ce dernier n’a rien à voir avec les caricatures que l’on se fait aujourd’hui de ses philosophies de la nature et de l’histoire. Déjà à son époque, Hegel cherchait à opposer à « l’arbitraire...

Lire la suite

Florian Forestier, La phénoménologie génétique de Marc Richir

click to view at Amazon.cacliquer pour consulter Amazon.ca Florian Forestier, La phénoménologie génétique de Marc Richir, London, Springer, coll. Phaenomenologica, 2015, 213 pages; ISBN: 978-3-319-10026-5. Jean-Sébastien Hardy, Université Laval De par sa complexité et son étendue, la pensée de Richir appelle le service d’éclaireurs. Dans La phénoménologie génétique de Marc Richir, Florian Forestier entend justement offrir une des premières présentations d’ensemble de la phénoménologie richirienne, comprise comme entreprise à la fois rigoureusement transcendantale et intégralement génétique. Si l’ouvrage reconnaît et honore toute sa dette envers les travaux antérieurs d’Alexander Schnell, Robert Alexander, Joëlle Mesnil, László Tengelyi et Pierre Kerszberg, qui auront su parcourir ou mettre en pratique en premier l’œuvre de Richir pour mieux en identifier les saillies, il se donne pour objectif spécifique et inédit d’explorer celles-ci de façon systématique et précise à travers ses filiations nombreuses avec le texte husserlien, tout en la situant au passage dans des rapports audacieux à des figures contemporaines telles que Derrida et surtout Jean-Luc Nancy. La construction de l’ouvrage n’obéit pas à un plan d’exécution thématique, mais procède plutôt à un mode d’exposition concentrique (9) : présentation générale, problème du sens et des synthèses passives, puis, de l’intérieur ainsi délimité, étude des « concrétudes » de la phantasia, du corps, du temps, etc. Différentes lectures comparatives, engageant notamment Merleau-Ponty et Maldiney, mais aussi Lacan et Winnicott (celles-ci étant particulièrement instructives), viennent ponctuer le propos. Chaque chapitre...

Lire la suite

Cherchons rédacteurs et rédactrices de comptes rendus

Comme vous le savez, depuis 2010, Symposium publie ses comptes rendus et essais critiques en ligne. En publiant tous les comptes rendus en ligne gratuitement, nous cherchons à accroître la visibilité de la philosophie continentale au Canada. Au début de l’année 2016 nous avons introduit une nouvelle structure éditoriale et élargi l’équipe éditoriale des comptes rendus de Symposium. Certains postes sont toujours vacants et nous sommes donc à la recherche de rédacteurs et de rédactrices qui seront responsables de solliciter des comptes rendus dans les domaines suivants : La phénoménologie La déconstruction et le poststructuralisme La théorie critique L’existentialisme L’idéalisme allemand ainsi que des rédacteurs et rédactrices responsables de l’intersection entre la philosophie continentale et les domaines suivants : Le féminisme La théorie queer La philosophie africana La philosophie asiatique Les études animales Nous sommes aussi ouverts à toute suggestion concernant d’autres domaines sous-représentés en philosophie continentale. Nous nous attendons à ce qu’un rédacteur spécialisé ou une rédactrice spécialisée sollicite et supervise la publication d’au moins deux comptes rendus par année dans son domaine de spécialisation. Ceux et celles qui satisferont à cette exigence pourront renouveler leur position pour l’année suivante. Nous recherchons aussi quelqu’un pour gérer une page Facebook et un compte Twitter en français et en anglais. Il s’agit d’une excellente occasion de soutenir la philosophie continentale, d’acquérir une expérience éditoriale et de promouvoir les recherches actuelles...

Lire la suite

Appel à communications: Le problème du mal dans la philosophie européenne

Appel à communications Le problème du mal dans la philosophie européenne moderne et contemporaine Pour plusieurs, le développement et les avancées souvent fulgurantes des différentes sciences modernes depuis le 19ème siècle ont permis — et permettent toujours — d’entretenir l’espoir que le mal, sans pouvoir être complètement éradiqué, trouvera des explications de type sociologique, psychologique, voire neurologique et génétique qui sont porteuses de mesures susceptibles d’en atténuer de façon significative les douleurs et les souffrances. Pour d’autres, en revanche, cet espoir, hérité des idéaux des Lumières, ne s’est avéré être qu’une illusion et la réalité tant naturelle qu’humaine — dans ses dimensions morales, politiques et historiques —  semble plutôt montrer que le mal est, en totalité ou en partie, irréductible à cet espoir et aux « solutions » qu’il véhicule. À cet égard, il est bien connu qu’un certain nombre de philosophes et d’écrivains du vingtième  siècle, dont les plus célèbres sont sans doute Theodor W. Adorno, Hannah Arendt, Emmanuel Levinas, Primo Levi et Elie Wiesel, ont développé leurs réflexions sur le mal en référence à l’horreur d’Auschwitz et des camps de concentration. Plus récemment, le terme ou la notion du mal a même été, pour ainsi dire, projetée à l’avant-plan de l’actualité lorsqu’au lendemain des attentats du 11 septembre 2001, George W. Bush justifia l’intervention de l’armée américaine en Iraq en invoquant la nécessité de combattre ce qu’il appela alors « l’axe...

Lire la suite

La SCPC appuie l’Open Commons of Phenomenology

La société canadienne de philosophie continentale est heureuse d’offrir un soutien financier à la campagne de sociofinancement de l’Open Commons of Phenomenology (OCP). La campagne de l’OCP cherche à amasser 35,000$ pour supporter ses divers projets jusqu’en 2017. Ces projets visent à fournir un accès gratuit aux textes essentiels de l’histoire de la phénoménologie ainsi qu’à développer des bibliographies complètes des textes des auteurs de la tradition phénoménologique. La SCPC voit dans l’OCP une ressource indispensable pour ses membres et appuie pleinement son but de promouvoir la phénoménologie et d’encourager les recherches phénoménologiques. Pour soutenir financièrement la campagne de l’OCP et en apprendre plus sur leurs différents projets, cliquez ici (en anglais...

Lire la suite

Venez nous aimer sur Facebook

Citations

Technology is a way of revealing. If we give heed to this, then another whole realm for the essence of technology will open itself up to us. It is the realm of revealing, i.e., of truth.

— Heidegger, The Question Concerning Technology